Test du PeakRider

Espace pour chercher ou donner des informations sur les accessoires VTT.
Avatar du membre
Carlito
Administrateur
Administrateur
Messages : 656
Enregistré le : mer. 10 juin 2015 23:23
Localisation : Bassens
VTT : On one fatty

Test du PeakRider

Message par Carlito » mer. 22 août 2018 10:15

Porter votre vélo à toujours été une corvée et on le sait, certains sommets ne sont accessibles qu'après un long moment de portage..

Heureusement, une jeune société s'est lancée dans la fabrication d'un système permettant de porter son vélo à l'aide de son sac à dos sans douleur et sans l'utilisation des mains.

Image

Le PeakRider se compose d'une pochette qui se fixe avec un scratch sur le cadre et d'un support télescopique qui se glisse à l'intérieur du sac dans le compartiment de la poche à eau.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Le porte vélo pèse 190g pour une dimension de 20cm de large sur 41,5cm en position repliée et jusqu'au 70cm en position dépliée.

En position basse, le PeakRider se loge donc à l'intérieur du sac et est invisible. Lors du portage, il suffit de coulisser la partie télescopique et de la faire cheminer par le passage du tuyau de la poche à eau.

Image

Bref, voilà pour la présentation. Le plus intéressant c'est les premières impressions sur le terrain.

Pour la prise en main je suis aller sur le plateau du Margériaz. Direction les itinéraires de ski de randonnée peu fréquentés l'été. Un itinéraire de montée bourré de lapiaz et de végétation. Parfait pour 500m de dénivelé consécutif en portage sinueux.

J'ai utilisé mon sac habituel. Un Dakine Nomad de 18l très souple, sans dorsale ni renfort pour le dos.

J'ai directement été déstabilisé avec le PeakRider dans le sac en position pédalage pour grimper sur le vélo. J'ai l'habitude de porter mon sac haut sur les épaules et très serré. J'avais donc l'impression de ne pas pouvoir me "plier" en pédalant et d'avoir, à juste titre, une barre dans le dos. Pas terrible.

Heureusement le portage est venu très rapidement. On installe la pochette sur la cadre. Il faut faire quelques tests pour trouver le bon emplacement pour avoir un bon équilibre.

Image

La partie la plus compliquée c'est de placer la tige qui sort du sac dans la pochette ! C'est même une vraie galère au début :hehe:
Une fois tout en place, c'est un bonheur. Le vélo tient super bien en équilibre. La marche est facile et les mains sont libres. Rien à dire, c'est très efficace!

Image

Pour la descente, j'avais peur d'être gêné comme à la montée. Finalement, le support dans le sac peut être désemboité facilement. On peut alors placer la tige, toujours à l'intérieur du sac, mais sur un côté pour ne plus être embêté et là, c'est clairement plus confortable !

Image

Si on résume, c'est un système efficace qui nécessite un petit apprivoisement ! Un sac bien rigide doit quand même être un plus. Quoi qu'il en soit, on peut toujours désemboîter le support pour ne pas le sentir à la montée et à la descente :)
ImageImage

PascalC
Noob
Noob
Messages : 11
Enregistré le : lun. 19 mars 2018 15:21
Localisation : La Motte Servolex
VTT : NGN 140 (Beone)
Pipeline C50 2018

Test du PeakRider

Message par PascalC » mer. 10 oct. 2018 17:42

Après 6 sorties de test.
Mise en place : J'ai renoncé à le mettre directement. Il me faudrait plus de précision, ou de plus gros bras, ou un vélo plus léger ...
Donc je le pose sur ses roues devant moi dans la pente donc un peu en hauteur, je me baisse (je m'agenouille devant mon VTT, c'est ridicule ... mais je l'aime mon vélo :D ) et avec une main, je guide l'embout dans l'étui, assez facile. Puis je me relève.
ça fonctionne à chaque fois et ça demande très peu d'effort.
Au niveau sensation, ça tire plus fort sur les épaules que mon ancien système où je posais le vélo sur mon épaule/casque lui même placé assez haut sur le sac.
Par contre le poids est équilibré, donc ça c'est mieux et évidement on peut marcher les mains dans les poches ce qui confère un style certain :P
Le "piège" étant que vu la "complexité" à le mettre en place, j'ai souvent tendance à le laisser trop longtemps sur le dos, donc accentuation des douleurs du au non repos.
Je pense aussi qu'il faut un sac le plus rigide possible avec une vrai ceinture qui permet d'équilibrer le poids épaule/bassin
Il faut aussi un sac avec un dos suffisamment épais ou rigide afin de pouvoir laisser la tige en place. Sinon, c'est perte de temps, et tes collègues ils n'ont pas le système, et à chaque fois tu perds 50 mètres et tu te retrouves tout seul, déjà que bon, t'avance pas, d'autant plus quand il faut porter ce satané vélo qui fait le 1/4 de ton poids sac compris :~
Bilan, mitigé
Concernant le positionnement de l'étui : Très important de le positionner au centre de gravité, donc pour mon vélo = emplacement de la gourde = plus de gourde ou alors gourde Fabric (ce que j'ai fait). A savoir que je laisse quand même la pompe, ce qui ne pose pas de problème.
les + : On peut marcher avec les mains dispo donc avec tous les avantages induits
les - : temps et "complexité" de mise en place

Avatar du membre
Carlito
Administrateur
Administrateur
Messages : 656
Enregistré le : mer. 10 juin 2015 23:23
Localisation : Bassens
VTT : On one fatty

Test du PeakRider

Message par Carlito » jeu. 11 oct. 2018 08:41

Merci pour ce retour :)
ImageImage